Par   5 décembre 2014

Vous percevez une indemnité compensatrice de congés payés, pour chaque mission, dès la première heure travaillée.
Elle est égale au 1/10ème de votre rémunération, c’est-à-dire : le salaire de base, les primes soumises à cotisations sociales y compris les gratifications exceptionnelles, le treizième mois et les primes de vacances, l’indemnité de fin de mission, le salaire théorique correspondant à des périodes non travaillées assimilées à du travail effectif (maternité, accidents du travail, intempéries, congés de formation, congés de naissance, congés pour événements familiaux). Elle est versée à la fin de la mission.

Attention, même pour certaines professions tel le BTP qui ont un régime spécial de congés payés, les règles de la profession s’appliquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*