Par   7 décembre 2014

Les heures chômées pour cause d’intempéries dans les entreprises relevant des professions du bâtiment et des travaux publics sont indemnisées, sans condition d’ancienneté, du moment que le salarié de l’entreprise utilisatrice occupée sur le
même chantier en bénéficie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*