Par   6 décembre 2014

Il s’agit, s’il y a lieu, des heures travaillées le dimanche, la nuit ou un jour férié, et dont la rémunération peut être majorée selon les modalités prévues dans l’entreprise utilisatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*