Archives mensuelles : décembre 2014

Modalités de la paie

La périodicité et les modalités de paiement de la rémunération, ainsi que le régime de versement des acomptes éventuels,
sont indiqués sur votre contrat et sont affichés dans l’agence. La paie est souvent établie à partir d’un bordereau ou relevé
d’heures que vous devez remplir, faire viser par l’entreprise utilisatrice et remettre sans délai à votre agence de travail
temporaire. Continuer à lire »

Congés pour événements familiaux

Vous bénéficiez d’une autorisation exceptionnelle d’absence rémunérée pour les événements familiaux suivants, à raison de :
– 4 jours pour votre mariage,
– 3 jours pour la naissance de votre enfant,
– 2 jours pour le décès de votre conjoint ou d’un enfant,
– 1 jour pour le mariage de votre enfant, le décès de votre père ou de votre mère. L’événement, dûment justifié, doit intervenir pendant la durée de la mission. Le congé doit être pris durant celle-ci.

Indemnisation des jours fériés, ponts

Les jours fériés chômés dans l’entreprise utilisatrice sont rémunérés comme des jours travaillés, sans condition d’ancienneté ; à condition qu’ils interviennent dans les limites de votre contrat de mission et sous réserve que les salariés permanents
de l’entreprise utilisatrice en bénéficient. Le paiement des ponts dépend des règles applicables dans l’entreprise utilisatrice.
Si le pont est payé sans récupération, l’intérimaire doit en bénéficier. Si le pont est payé avec récupération, l’intérimaire doit en bénéficier si la récupération intervient pendant l’exécution de la mission.

Heures supplémentaires pour l’intérimaire

Les heures pour un intérimaire sont calculées et majorées selon les dispositions légales ou conventionnelles en vigueur dans l’entreprise utilisatrice.
Attention, le calcul des heures supplémentaires peut être diffèrent selon l’aménagement de la durée du travail au sein de l’entreprise, annualisation, cycles.
Dans ce domaine, vérifiez si les accords de l’entreprise utilisatrice s’appliquent à vous et dans quelles conditions.

Indemnité de Fin de Mission pour l’intérimaire

L’IFM est une indemnité particulière au travail temporaire destinée à compenser la précarité de votre emploi.
Elle vous est versée au terme de la mission à l’exception des cas suivants :
– rupture du contrat à votre initiative,
– faute grave de votre part,
– force majeure,
– embauche, en fin de mission, en contrat à durée indéterminée, par l’entreprise utilisatrice dans laquelle vous étiez en mission.
Le taux de l’IFM est de 10% de la rémunération perçue pendant la mission et n’est pas due dans le cadre d’un contrat de mission-formation.

Sachez qu’en aucun cas la maladie, l’accident de travail ou la maternité ne peuvent entraîner la suppression du paiement de l’IFM.
Sachez que les indemnités de déplacement sont exclues du calcul de l’IFM.

Salaire horaire de l’intérimaire

Le salaire de l’intérimaire est déterminé en fonction de la qualification requise pour la mission et convenue au contrat de mission.
Il ne peut être inférieur à celui que perçoit, dans l’entreprise utilisatrice et après une période d’essai, un salarié de même qualification, occupant le même poste de travail ; cette référence figure obligatoirement sur votre contrat de travail.
L’indemnité de fin de mission (IFF) ne doit pas être prise en compte pour vérifier cette égalité de rémunération. Continuer à lire »